01

Partis vendredi vers 15h30 nous sommes arrivés là haut quelques deux après avec dans les yeux des paysages merveilleux. 1000 m d'altitude plus haut que chez nous et les couleurs ne sont plus les mêmes, les odeurs sont différentes. Tout parait plus beau parce que l'on sait que les jours qui arrivent seront "hors" du quotidien.

02

A peine quelques minutes après avoir déposé nos valises, nous sommes déjà dans "l'authentique".... Max (à droite) était parti à la chasse aux champignons en nous attendant... Le voilà avec Claude (cette photo sert de preuve à celles d'entre vous qui aurez encore des doutes... oui oui il était bien là) en train de faire le tri de la cueillette. Le courant passe bien entre nos deux hommes. Mimi et moi armées de nos APN nous immortalisons le moment.

05

Papier journal sur la table, couteau en main, nous voilà au travail. Le tri est fait. Les cèpes, les lactaires délicieux, les girolles et les trompettes de la mort... manquent à l'appel les pieds de mouton, qu'importe le temps de leur "nettoyage" arrivera bien assez tôt. Les champignons envahissent la table de la cuisine, Mimi est aux fourneaux pendant que nous 3 nous nous activons à les préparer pour la cuisson.

04

La maison se remplit de bonnes odeurs de forêt, de mousse, de persillade et de champignons. Elle résonne aussi de fous rires et d'amitié. Le moment de passer à table arrive. Mimi avait mis les petits plats dans les grands. Tout était délicieux, tout était parfait.  Repus et heureux nous ne pouvons quitter la table. Dehors le vent s'est levé, il fait "frais". La cheminée ronronne et la "sartan", la poëlle à trous, attend sagement les châtaignes... Encore de l'authentique !!!

06

Ah les châtaignes !!! c'est aussi (quelque part) la raison de notre "montée" chez Mimi et Max. Des châtaignes il y en a partout. Pas la peine d'aller bien loin pour les ramasser. Devant la maison, elles semblent nous attendre. Il n'y a qu'à se baisser pour les ramasser... mais en raison de la prochaine fête qui se prépare (c'est pour dimanche) nous ne sommes pas les seuls. Qu'importe nous avons ce qu'il nous faut pour le moment.

07

La 1ère soirée s'achève tranquillement... tout doucement la cheminée crépite. Une douce chaleur nous envahit. Celle de la pièce bien sur mais aussi et surtout celle de partager des instants quasi magiques. De l'authentique et du vrai.

08

L'automne est là et bien là même. Mais demain une bien belle journée, remplie de plein de petits bonheurs nous attend. Il est temps d'aller faire dormir les yeux... A demain matin !!!