P1130270

Non seulement je suis un peu beaucoup débordée mais en plus je trouve le moyen de faire des âneries...

Je m'explique mais avant je vous rassure "rien de grave, juste de l'embêtant, un peu (beaucoup) du douloureux, mais maintenant tout est fini"

Avant hier matin, comme beaucoup d'entre nous, je pars faire mes courses et sur l'étal des primeurs je vois de superbes "piments doux des Landes" ... j'en vois parmi vous qui se marre mais je vous comprends, j'aurai du me méfier...

piment_vert_doux

Dans ma petite tête germe alors l'idée de faire pour le repas du soir une bonne omelette (j'ai des oeufs tous frais) aux piments doux (ce sont en fait des poivrons ...) , une bonne salade verte, quelques fruits et mes hommes seront contents.

Mais voilà c'était sans compter la traitrise du piment doux... parmi eux des piments fous (entendez par là de vrais piments, forts, brulants et tout et tout) avaient pris place. J'ai donc laver, couper, épépiner mes poivrons... ça c'était en fin de matinée.

Je mets le tout au frigidaire et j'attends patiemment le soir. Seulement voilà, le soir moi je prends mon bain bien chaud et c'est là que tout a basculé. J'avais bien senti dans l'après midi que ma main gauche (celle qui tient le piment pour la préparation, la droite tenant le couteau) me gratouillait un petit peu, mais rien d'alarmant. Dans l'eau chaude ce fut la catastrophe....

Le feu dans la main, la brulure intense, l'impossibilité de supporter quoi que se soit... à hurler, à crier, à pleurer tellement j'avais mal. Les piments fous étaient à l'oeuvre ou plus exactement la capsaïcine (molécule du piment) non soluble dans l'eau était rélévée par l'eau chaude et me "brûlait" l'intérieur de la main... (on dit bruler mais il n'y a pas de brulures au sens exact du terme c'est juste une sensation mais très forte).

ordinateur_25452

Dans l'affolement et la douleur, je cherche sur l'ordinateur si il existe des solutions, des trucs de grand mère, des médicaments... bref quelque chose qui me soulagerait. J'en trouve plus ou moins efficace :

* tremper la main dans du lait (ça refroidit, ça calme un peu mais ça n'enlève rien)
* mettre un corps gras comme de l'huile ... rien ne se passe
* couper une pomme de terre et l'appliquer sur la main (valable pour les coups de soleil mais pas pour les piments...)

etc etc....

Je suis à deux doigts d'appeller SOS Médecins, quand Claude rentre et me trouve comme ça en larmes, ne sachant plus que faire, ni à quel saint ne vouer.... dans mon affolement et dans ma douleur, j'avais oublié que nous avions une boite à pharmacie relativement bien achalandée et qu'il y avait tout au fond de la dite boite 2 remèdes vieux comme Hérode pour les brulures : le tule gras lumière (mais pas efficace en l'occurence) et une toute petite bouteille d'acide picrique à 19° (qui n'a d'acide que le nom).

Résultats :

* une jolie poupée sur ma main toute la soirée et toute la nuit

* plus aucune brulure au bout de quelques heures mais renouvelement du "mouillage" du pansement jusqu'à épuisement de la petite bouteille...

* une main toute jaune qu'on dirait un chinois (mais ça s'en va au fur et à mesure... donc patience)

* PLUS JAMAIS DE MA VIE, je ne toucherai un foutu piment doux ou pas doux... ça c'est juré !!!

Conclusion :

MEFIEZ VOUS LE PIMENT DOUX EST TRAITE !!!

RubanRose