camomille

En tant que vieille provençale attachée à sa terre ma Mémé savait, comme beaucoup de grand mère, faire tout plein de bonnes choses avec des plantes aussi bien soigner, que nous régaler de boissons diverses et variées. Elle a su me transmettre cet amour des plantes dites "médicinales" (et j'ai su l'écouter aussi), de cette nature qui au creux des chemins, dans les jardins, en montagne nous donne tout pour nous aider à mieux nous sentir. Tout ça pour dire que j'ai eu l'occasion de vous donner quelques unes de ses recettes mais que j'ai aussi avec le temps acheté des livres concernant toutes ces plantes qui nous entourent et dont nous ne connaissons pas forcèment les bienfaits.

verre

Par exemple, la camomille mise à part en infusion, le soir que peut-on bien en faire de cette petite fleur blanche? Voici quelques unes des recettes que j'ai trouvé dans mon vieux livre.

Vin de Camomille

Un litre de bon vin blanc sec
40 fleurs de camomille
40 morceaux de sucre
Un petit verre de rhum
Une gousse de vanille

Faire macèrer le tout 15 jours.
Filtrer.
Mettre en bouteille.
Conserver au frais.

Apéritif Citron et Camomille

30 fleurs de camomille
Le zeste d'un citron non traité
10 grs d'écorce d'orange amère
3 cuillères à café de thé
30 à 40 morceaux de sucre
Un petit verre d'alcool
Un litre de vin blanc sec.

Faire macérer les fleurs
avec le citron, l'orange et le thé
dans le vin blanc
pendant une semaine.
Filtrer.
Ajouter l'alcool et le sucre.
Bien mélanger
Mettre en bouteille
Laisser vieillir au frais quelques temps.

Petit cours de sciences naturelles :
La camomille est une plante vivace qui pousse dans les terrains secs et sabloneux avec une tige rampante. On utilise surtout les fleurs de camomille romaine que l'on fait sècher à l'ombre lentement. Utilisée en usage interne contre les spasmes et les troubles digestifs (style ballonements et autres désagréments intestinaux).