tremblement
(photo prise sur le net)

Dans la soirée de jeudi à vendredi, tranquillement installée dans mon canapé, en train de regarder avec Loïc je ne sais plus trop quoi (nous papotions plus que nous ne regardions) quand soudain ... un peu comme si le train passé sous la maison... or sous la maison pas de train, un magasin et fermé qui plus est à cette heure de la journée.

Non nous ne rêvions pas : la maison a bougé. Quelques secondes 2 ou 3  pas plus mais suffisament pour que nous le ressentions bien comme il faut. De droite à gauche, sans que nous ne faisions rien, le tout accompagné d'un bruit sourd comme un roulement de tambour, un coup de tonnerre.

Vous dire notre surprise, notre étonnement est difficile. Je sais que la conversation s'est arrêtée, que nous nous sommes regardés et que nous avons attendu... puis le cours de la vie a repris son petit bonhomme de chemin. Ce n'est que le lendemain matin, en regardant le journal que nous avons mis des mots sur nos ressentis : un tremblement de terre avait secoué la région au large d'Ajaccio. Heureusement sans faire de blessés ni de dégâts... mais tout de même 5,2 sur l'échelle de Richter c'est pas mal.

Ce n'est pas la 1ère fois que j'ai vécu un pareil évènement (si ma mémoire ne me fait pas défaut c'est la 3ème) mais à chaque fois ça impressionne, ça surprend, ça fait même un peu peur.

lambesc1
(photo prise sur le net)

Et puis pour moi la terre qui bouge me rappelle des souvenirs d'enfance. Ma mémé (gd mère paternelle) nous racontait le tremblement de terre du 11 juin 1909, le tremblement de terre de Lambesc. Tremblement qui avait à l'époque secoué la région et fait beaucoup de victime. Elle habitait Salon de Provence où il avait été ressenti (d'ailleurs un petit village dans la colline de Salon, Vernègues, avait été complétement détruit à l'époque). Un de ses frères était parti en catastrophe afin de secourir, d'aider, de faire quelque chose. Il en était revenu parait-il terriblement "secoué". Chose que l'on peut comprendre je pense.