g_g_rine

On sent bien par les températures, la météo que l'automne a bien pris sa place... mais il est un signe, en Provence, qui nous dit que l'hiver malgré tout n'est pas loin.

L'apparition de ce fruit tout particulier qu'est la gégérine (en Provence nous l'appelons la méréville). Sorte de grosse pastèque à la chair jaune pâle, un peu dure à couper, remplie de gros pépins. J'en ai vu l'autre jour à Cadenet chez le petit marchand de fruits et légumes qui tient son stand prés du pont de la Durance.

Mémé Marthe, en bonne vieille dame provençale (je vous l'ai souvent répété) ne manquait pas chaque année d'en faire quelques pots. C'était à chaque fois le même rituel. Pépé Emile embarquait tout son petit monde dans la 2CV, nous partions dans la Crau, route de Miramas et là nous arrivions chez des amis de mes grands parents paternels qui étaient métayers dans un grand domaine agricole de la région. Pendant que mon frère Pierre et moi nous nous amusions dans les balles de paille ou partions à la recherche des derniers petits lapins nés depuis notre dernière visite, les "grands" allaient chercher les fameuses mérévilles. Ils en chargeaient ensuite le coffre de la "deudeuche" et nous rentrions à Salon.

g_g_rine01


Cette confiture, dont je vous donne ci dessous la recette telle que Mémé Marthe la faisait, était pour nous synonyme de Noël, des desserts de Noël (pas des 13 desserts mais des desserts tout de même).

Confiture de Méréville

1 méréville
1 citron
de la vanille
Du sucre en poudre (1/2 kilo par kilo de fruit chair comprise - sachant qu'une gégérine pèse au bas mot 4 à 5 kilos selon les fruits)

Peler la méréveille et enlever tous les pépins (vous pouvez garder les graines pour les replanter au printemps vous aurez ainsi vos propres gégérines l'année prochaine).

Couper la en morceaux  d'environ 3 cm x 3 cm.

Prélever le zeste du citron, le couper en tous petits bouts. Vous pouvez aussi le râper ou le mettre dans le mixer (c'est comme ça que je pratique)

Mettre dans une bassine à confiture (ou une cocotte en fonte - moi c'est là dedans que je la fais) et y mettre le sucre en poudre, le zeste du citron, la vanille (soit les graines d'une gousse, soit de la vanille liquide), quelques gouttes du citron.
Laisser macérer toute la nuit.

Le lendemain matin, faire cuire toute cette préparation, à feu doux, pendant quelques heures.... plus elle cuit  meilleure elle est.

Une fois refroidie, la mettre dans des bocaux en verre. Vous pouvez la déguster !!!