01

Et dire que je n'y étais jamais allé... presque un comble, presque une ineptie, presque un sacrilège. Un lieu a couper le souffle, une beauté intacte : le Pont du Gard. Après avoir un moment hésité, nous avons choisi la rive gauche (côté chic dans la capitale, mais côté plus vert ici).

02

Site touristique par excellence, le Pont du  Gard (aqueduc romain de Nîmes, bâti au 1er siècle de notre ère) voit défiler sous ses arches un nombre impressionnant de touristes, de scolaires et autres promeneurs... En cette demi saison, et même en ce jour de semaine, il y a du monde mais la promenade est moins "bousculée" qu'en plein été... Nous déambulons sur ces pierres vieilles de plusieurs millénaires en compagnie de retraités anglais, japonais ou allemands.

03

Le spectacle est grandiose... à couper le souffle. Cet ouvrage, qui enjambe le Gardon (*), est situé dans un espace géologique trés trés ancien. Des traces de fossiles en sont la preuve. De nombreuses grottes l'entourent et sont là pour nous rappeller que cette région était déjà habitée voilà bien longtemps .

04

Des arches sur 3 niveaux. Des pierres énormes. Nous restons là à regarder, à contempler, à  nous demander combien d'hommes ont travaillé à l'édification de cet ouvrage et surtout comment ils ont fait pour arriver à le construire. Le poids de l'histoire est impressionnant.

05

Les voutes et autres arcades sont parfaites et la vue qui s'offre à nous depuis le 1er étage est superbe. Au pied de l'aqueduc coule le Gardon et dans son lit à l'eau verte ou bleue des courageux (l'eau tout de même doit être un peu froide) se baignent ou font du kayak... les berges sont bien aménagées.

06

Comment ne pas admirer ce paysage? comment avoir envie d'aller plus loin? Nous restons là, sous le soleil qui commence déjà à chauffer...

07

Et puis le Pont du Gard c'est aussi la flore. Un immense "jardin méditerranéen" a été édifié afin de sauvegarder l'ensemble des espèces de la région... Les oliviers, surement plus que centenaire, sont d'une beauté extraordinaire. Regardez le pied et la hauteur de celui-ci.... je sais, je ne suis pas bien grande (1.59m !!!) mais tout de même avouez qu'il est majestueux !!!

08

L'heure de rentrer est arrivée et sur le chemin du retour, je l'ai rencontré... il arrive tout doucement, à pas feutrés, sans faire de bruit... l'automne est bientôt là, les arbres me l'ont dit et je veux bien les croire.

(*) Merci à Anouska de m'avoir fait reconnaitre mon erreur concernant le nom de la rivière qui coule au pied du Pont du Gard. Il s'agit en effet du Gardon (corrigé) et non du Verdon.